Le val aventureux Saint Guilhem  
   
 

À l'aube de notre poésie, les terres de Saint-Guilhem-le-Désert ont été l'humus de nombreuses aventures.


Leurs remous sont encore sensibles aujourd'hui dans notre littérature, notre imaginaire ou notre vie amoureuse.


Ce creuset de falaises où crépitent des centaines de sources doit son nom à Guilhem, homme du nord, cousin germain de Charlemagne, guerrier fougueux, amoureux ardent qui finit sa vie en simple ermite. Il sut en son temps protéger l'Aquitaine, dialoguer avec les juifs, aimer une femme arabe et fonder l'abbaye de Gellone, l'un des plus beaux joyaux d'architecture romane languedocienne...

Sur ces terres, du IXe au XIVe siècles, des chevaliers, des troubadours, des cathares, des pèlerins du chemin de Saint-Jacques, des compagnons bâtisseurs, des moines se sont croisés, rencontrés, chacun porteur d'une quête unique. Les femmes et les hommes du XXIe siècle qui parcourent ces sentiers peuvent y reconnaître leurs propres visages dans la simplicité d'une façade, la brusquerie d'une crue du Verdus ou la douceur d'une nuit passée auprès de Notre-Dame-de-la-Belle-Grâce...

Ce livre, illustré de précieuses enluminures puisées dans les manuscrits médiévaux, invite le lecteur à une traversée inspirée de l'histoire occitane.

Je l’ignorais, et vous l’ignoriez certainement, que Charlemagne avait un cousin germain, Guillaume, un personnage hors du commun, puissant seigneur en son temps, les huitième et neuvième siècles, qui fonde l’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert, considérée comme un joyau de l’art roman et que vous pouvez encore admirer, aujourd’hui, dans les environs de Montpellier.


Les exploits et la vie de cet homme ont inspiré les chansons de gestes retranscrites entre les douzième et quatorzième siècles, et connues sous le titre de Cycle de Guillaume d’Orange. Dès sa mort, en 812, Guillaume entre dans la légende. Il avait épousé, en secondes noces, la fille d’un émir qu’il avait vaincu en Espagne en prenant Barcelone en 803. Il devient ainsi l’époux d’une Sarrazine. (…) Quand sa deuxième épouse disparaît en 804, Guillaume se retire dans le désert languedocien. Il renonce à ses nombreuses charges et à ses innombrables possessions (…)


Tout ce que vous venez de lire, je l’ai appris dans Le Val aventureux de Jean-Claude Marol, Thierry Cazals et Claire Landais. Il a fallu que trois auteurs unissent leurs efforts pour venir à bout d’un tel géant. Jean-Claude Marol en retrace l’étonnant destin, Thierry Cazals traduit en vers superbes et subtils ses errances initiatiques, Claire Landais en présente les paysages hantés par les troubadours et dévoile enfin les mystères de la Septimanie (…)

mercredi 14 septembre 2005

Jean-Claude Marol

Claire Landais

Thierry Cazals

E&C édition

2005 - 32,50€